Historique de la méthode Sophro-Tennis

1 Je débute le tennis à 32 ans !

1.4 Charlène VANNESTE, jeune prodige

1 : La rencontre

Dans les années 98-99 arriva au club, une jeune joueuse talentueuse et très motivée dans ses objectifs de parvenir au plus haut niveau..... Avec des parents très motivés et impliqués dans sa performance, Vanneste Charlene avait tous les atouts pour atteindre le plus haut niveau....
Christophe Fournerie qui avait entraîné Amélie Mauresmo dans ses jeunes années disait d’elle qu’elle était aussi douée, sinon plus que notre célèbre championne.....
Lorsqu’elle arriva à l’OCC Cabries Calas, Charlène devait avoir tout juste 12 ou 13 ans.... Elle venait de passer à la télé sur stade 2, et on la présentait déjà comme une future championne.... Ce qui me semblât-il la perturba.... J’ai toujours pensé qu’il n’est pas bon d’encenser les jeunes trop tôt, il y a de ces compliments qu’ils ont du mal à digérer...., l’EGO s’en ressens et il y a rien de pire qu’un EGO SURGONFLE lorsque l’on recherche la performance....
Les parents de Charlène étaient bien conscients de la difficulté de leur fille en compétition, hyper douée du tennis, elle perdait souvent ses moyens et perdait l’imperdable par sa déconcentration dans les moments clé du jeu.... Elle la perdait surtout lorsque s’engageaient avec l’adversaire des discussions sur les balles litigieuses.... Elle faisait là, une sorte de fixation qui la rabaissait totalement dans son expression tennistique. Je suppose qu’elle s’imaginait qu’elle avait perdu ainsi de nombreux matchs à cause de la malhonnêteté de certaines de ses adversaires...... “c’était le syndrome de la balle volée”.
Lorsque les parents de Charlène me confièrent leur fille, je me suis dit que grâce à elle, nous pourrions ensemble expérimenter le tennis junior de haut niveau... Mais cette expérience, devait aussi associer les parents..... Car en effet, j’avais découvert dans mes précédentes expériences que la mémoire émotionnelle du jeu, se construisait par les relation émotionnelles enfant parent à propos du jeu.... Avant, pendant et après la compétition.... Ce sentiment de la balle volée qui hantait Charlène, ne pouvait persister, à mon avis que parce qu’il était aussi partagé par les parents..., qui avaient du souffrir de quelques rencontres difficiles et litigieuses qunant à leur régularité. Les discussions d’après match perdu par Charlène devaient aussi, il me semble, concerner ce sujet......

2 : J’écris un livre pour les enfants compétiteurs et parents accompagnateurs (le premier en France sur cette difficile relation)

Tout en préparant Charlène pour le haut niveau, je préparais mon second livre que je consacrerais au duo dynamique enfant parent.... J’intitulais donc mon livre “Cyber-Tennis pour les 8 à 15 ans et leurs parents.... Cet ouvrage fut écrit en double écriture pour l’enfant et le parent accompagnateur, il parut en 2000 et fut réédité plusieurs fois.... Vous pouvez encore vous le procurer, il est toujours disponible chez moi-même, auteur éditeur
En voici un court extrait, un message destiné aux parents : Lorsque l’on est tout jeune, apprendre le jeu de tennis n’est pas facile. Il faut beaucoup d’attention pour mémoriser les gestes et les coups que nous enseigne le professeur. Il faut aussi des qualités de concentration pour pouvoir les mettre en pratique dans le jeu, à l’occasion d’une rencontre, d’une compétition…
Ce petit livre est destiné à l’enfant, joueur de tennis en herbe. Qu’il soit débutant ou déjà confirmé, qu’il dispute de simples rencontres inter écoles ou déjà des tournois, le jeune pratiquant, en réalisant les exercices présentés dans ce manuel, pourra acquérir, à l’occasion de son entraînement habituel, la maîtrise de soi et la concentration. Lorsque, devant notre téléviseur, nous admirons le jeu des grands champions, leur détermination, leur régularité, nous sommes convaincus que sans une totale maîtrise et une concentration absolue, ils ne pourraient atteindre ce niveau de jeu. Nous-mêmes avons pu observer qu’il est très difficile de réaliser, en compétition, ce que l’on a appris à l’entraînement.
L’enfant sait volleyer ou smasher pendant le cours avec son professeur, pourtant, en compétition, il manque des smashs faciles. Il peut arriver aussi qu’il ressente une sorte de blocage, comme si le bras ne répondait plus à ses désirs : c’est le jeu « petit bras » qui survient lorsque l’on ne parvient pas à se libérer. On joue alors timidement, sans conviction et on finit tout naturellement par perdre une rencontre qu’on aurait pu facilement gagner. Bien sûr, nous mentirions si nous disions que, grâce à ce livre, votre fils sera un champion.
Il y a très peu de champion. Pour donner une idée plus précise, nous dirons, comme disait un grand entraîneur, qu’il est plus difficile d’être champion de tennis que d’être président des Etats Unis. Par contre, ce livre, si l’enfant le lit attentivement et s’il réalise régulièrement ses exercices, lui permettra de jouer avec beaucoup de plaisir et au meilleur niveau qu’il puisse atteindre.
Nous ne pouvons pas tous être des champions car, nous sommes différents. Certains courent très vite, d’autres sont très adroits, d’autres encore ont de très bons réflexes et une grande vitesse de bras. Il y en a qui ont tout à la fois, ce qui leur permet d’accéder à un haut niveau de jeu.
Quelles sont les capacités naturelles de votre enfant ? Est-ce qu’il court très vite ? Est-ce qu'il est adroit ? Quelle que soit la réponse que vous donnez à ces questions, il pourra faire de la haute compétition. Vous avez bien lu, de la haute compétition, à condition qu’il se considère lui-même comme l’être à dépasser. Que de lui-même, tel qu'il est et qu’il sera, il obtienne le maximum.
Plus il sera sérieux dans ses entraînements, plus il progressera. Dès qu’il jouera en compétition, il essaiera, par la concentration d’atteindre le surpassement.
Ce livre l’y aidera car c’est l’objectif qu’il s’est fixé. Il ne s’adresse pas seulement aux futurs champions, il s’adresse à tous.
Nous pouvons tous être les champions de nous-mêmes en utilisant au maximum les qualités que la nature nous a données. Ce qu’il va découvrir dans cet ouvrage lui permettra de mieux concilier tennis et études. Nous abordons ce sujet en fin d’ouvrage.
Pour les lecteurs qui désireraient avoir plus d’informations sur la méthode nous les invitons à venir visiter notre site Internet : https://atet.fr