Témoignages

Témoignage de Théo Christophe

 
 
Avatar Sauveur CUOMO
Témoignage de Théo Christophe
par Sauveur CUOMO, mardi 4 décembre 2018, 18:34
 

Théo CHRISTOPHE
31/01/2018 19:28:54
Témoignage après stage « Sophro-Tennis » « En 2008, j’avais 16 ans et pratiquais le tennis depuis près de 10 ans. J’étais déjà très immergé dans le bain de la compétition avec toutes les joies et frustrations qui la composent. Ce sont d’ailleurs ces frustrations qui m’ont poussé à participer à un stage d’une semaine dispensé par Sauveur CUOMO et Mathieu CHARON durant l’été. Bien que de nature calme et introvertie je me voyais de plus en plus extérioriser mes émotions négatives jusqu’à la perte de contrôle, le jet de raquette. Venant de moi, ce geste de colère impulsif était tellement rare qu’il a agi comme un électrochoc. Je ne vous raconterai pas dans ces prochaines lignes comment le stage avec Sauveur m’a fait monter de 2 séries car ce serait sous-estimé la complexité de notre mental. En revanche ce stage aura été une véritable révolution dans ma démarche de perfectionnement en tant que compétiteur.
De cette semaine je retiens l’énergie du formateur portée par une passion exceptionnelle. Pour moi ce stage a été fort en « expériences » et je pense que ce mot résume parfaitement cette semaine réussie. Pendant quelques jours j’ai vécu une véritable expérience dont j’étais le cobaye. J’ai d’abord pris conscience de la porte à laquelle je me heurtais régulièrement les jours où « rien n’allait vraiment » sur le court. Cette prise de conscience me parait déterminante, car sans elle, il est impossible de trouver en nous des clés libératrices. Et moi qui pensais avoir fait le plus dur… Les exercices de respiration, de concentration ou de visualisation m’ont ouvert les yeux sur l’incroyable potentiel de l’esprit. Il est malheureusement impossible d’exploiter pleinement ces outils en une seule semaine. Néanmoins, à la fin du stage, j’ai réalisé ma première « perf » à 15/1 grâce notamment au coaching personnalisé des deux formateurs, preuve de la réelle efficacité de la méthode. Pour conclure, je dirais que la méthode de Sauveur n’a pas de limite, que ce soit d’âge, de classement ou autre. Une fois qu’il nous est donné